Anne Le pas de secheval, Dufour

Enseignant / Enseignant-chercheur

Fonction

maître de conférences

Discipline(s)

Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l'art ; de la musique

Thèmes de recherche

Peinture française du XVIIe siècle ; art sacré, plus particulièrement dans les églises de Paris ; théorie artistique du XVIIe siècle

Curriculum Vitae

Née en 1966.

Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure, agrégée de lettres classiques, maître de conférences à l'Université Paris Nanterre depuis 1993.

Thèse de doctorat : Le patronage artistique de Louis XIII, Université Paris IV, sous la direction d'Antoine Schnapper (1992)

Corps

Maître de conférences en Histoire de l'art moderne

Informations complémentaires

Publications

Contribution au catalogue de l'exposition Le Dieu caché. Les peintres du Grand Siècle et la vision de Dieu, sous la direction d'Olivier Bonfait et Neil MacGregor, Rome, Villa Médicis, 2000-2001.

L'Eglise et la peinture dans la France du XVIIe siècle : les écrits d'ecclésiastiques entre théologie et théorie de l'art, Anne le Pas de Sécheval (dir.), XVIIe siècle, n° 230, janvier-mars 2006.

Quelques articles récents

« Le Crucifix aux anges de Charles Le Brun. Genèse et enjeux d’une commande d’Anne d’Autriche», Revue de l’art, n° 176 / 2012-2, p. 43-49.
« Charles Le Brun architecte. Ses projets pour des maîtres-autels d’églises parisiennes, entre ambitions artistiques et stratégies de carrière », Zeitschrift für Kunstgeschichte, 2012, n° 4, p. 473-486.
«Expliquer la peinture sacrée dans la France du XVIIe siècle : la médiation de l’écrit, ses modalités et ses enjeux, entre pastorale et esthétique », Fiction sacrée. Spiritualité et esthétique durant le premier âge moderne, Actes du colloque (Université de Louvain-la-Neuve, 18-20 septembre 2008), Ralph Dekoninck, Agnès Guiderdoni et Émilie Granjon (dir.), Leuwe, 2013, p. 227-242.
«De la vision mystique à l’'invention mystique' du tableau d’autel dans la France du XVIIe siècle : Anne d’Autriche et l’abbé Jean-Jacques Olier, commanditaires de Charles Le Brun et Eustache Le Sueur », Machinae spirituales. Les retables baroques dans les Pays-Bas méridionaux. Contribution à une histoire formelle du sentiment religieux au XVIIe siècle, Actes du colloque (Bruxelles, IRPA et Université Libre de Bruxelles, 18 et 19 novembre 2010), Brigitte D’Hainaut-Zveny, Ralph Dekoninck (éd.), Turnhout, Brepols, 2014, p. 253-268.
« Jules Hardouin-Mansart et le décor intérieur du Dôme des Invalides : l’architecte ordonnateur, le dessin et les relations entre les arts », Revue de l’art, n° 190 / 2015-4, p.19-27


 

Mis à jour le 27 juin 2017