Bibliothèque Histoire et Histoire de l'art

La bibliothèque Histoire et Histoire de l'art est réservée en priorité aux étudiant⸱es des Départements d'Histoire et Histoire de l'Art (accès sur présentation de votre carte étudiante ou carte professionnelle de l'université Paris Nanterre). Elle met à disposition des collections en histoire, archéologie, histoire de l'art et préparation aux concours. Ces collections sont en libre-accès en salle de lecture et empruntables sous conditions. Attention : l'accès aux ouvrages de la Réserve se fait sur demande en banque d'accueil.

En cas de forte affluence, une jauge pourra être mise en place, les étudiants des départements d'Histoire et Histoire de l'art sont prioritaires.

Les actualités

→ Les box de travail en groupe ne sont plus disponibles en raison d'un chantier d'inventaire. Vous pouvez réserver des salles de travail en groupe au Pixel et à La Contemporaine.

► La Bibliothèque d'Histoire, Histoire de l'Art et Archéologie a le plaisir de vous présenter sa nouvelle exposition "Fouilles archéologiques".

Venez découvrir des chantiers de fouilles archéologiques en France, en Grèce, au Portugal, en Arménie, auxquels ont participé les étudiants d’Histoire de l’Art et Archéogie.

L’exposition se tiendra du 05 mars au 03 mai à la BUFR HHA (Bât. Clémence Ramnoux, Hall E, RdC)

En partenariat avec l'association étudiante CarPinTru  Plus d'informations  : https://culture.parisnanterre.fr/associations/annuaire-des-associations-etudiantes/carpintru-1   Instagram : carpintru_asso_nanterre

→ Retrouvez le Palmarès des prix du Livre d'Art et d'Archéologie 2023 à la bibliothèque.

Grand prix du Livre d'Archéologie : 
Carpentier, Vincent. Pour Une Archéologie de La Seconde Guerre Mondiale. 2022. 
Prix INRAP-RAN : La fouille sur l’épave phénicienne de Xlendi à Malte de Jean-Christophe Sourisseau, Directeur de l’Institut d’archéologie méditerranéenne – ARKAIA, Aix-Marseille Université
Prix du Livre d'Art : Koichi Yumoto et Lucie Blanchard, Yōkaï, Créatures et esprits surnaturels du Japon, Éditions de la Martinière, 2022
Prix du Catalogue d'exposition : Desserrières, et al. Les Guerres de Religion 1559-1610 La Haine Des Clans [Exposition, Paris, Musée de L'Armée, 5 Avril - 30 Juillet 2023]. 2023. 


→ Retrouvez le Palmarès des prix du Livre d'Histoire 2023 à la bibliothèque.

Grand prix du Livre d'Histoire - Les rencontres de Blois : Favereau, Marie Auteur. La Horde: comment les Mongols ont changé le monde. Paris, France: Perrin, 2023
Prix du Sénat du Livre d'Histoire : Beaurepaire, Pierre-Yves. Les Illuminati: de la société secrète aux théories du complot. Paris, France: Tallandier, 2022
Prix des lycéens du Livre d'Histoire : Malbos, Lucie. Le monde viking: portraits de femmes et d’hommes de l’ancienne Scandinavie. Paris, France: Tallandier, 2022
Prix du Livre d'Histoire du Château de Versailles : Oury, Clément. Le duc de Marlborough: John Churchill, le plus redoutable ennemi de Louis XIV. Paris, France: Perrin, 2022
 

Mémoires

  • [dumas-04453506] Vegetarismus und Veganismus in Deutschland : Modeerscheinung oder Lebensweise ? Eine Tradition, aber auch ein vielversprechender Marktsektor
    12 février 2024
    Le végétarisme et le véganisme ont connu une montée en popularité en Allemagne, motivée par diverses raisons. D'une part, des préoccupations éthiques ont incité de nombreuses personnes à adopter un mode de vie végétarien ou végétalien. D'autre part, des facteurs écologiques, économiques et sociaux ont renforcé cette tendance, avec une prise de conscience croissante des effets environnementaux et économiques de la consommation de viande. Parallèlement, la santé et les croyances religieuses influencent également ce choix alimentaire. Ce mouvement a des racines profondes dans l'histoire allemande et occupe aujourd’hui une grande place dans le pays. Actuellement, le végétarisme et le véganisme jouent un rôle significatif dans la politique et l'économie allemandes. Des organisations telles que ProVeg promeuvent activement ces modes de vie, tandis que des initiatives politiques soutiennent les actions écologiques et sensibilisent la population. Sur le plan économique, le marché des produits végétariens et végétaliens est en pleine croissance, offrant un large éventail d'opportunités commerciales et encourageant l'innovation dans le secteur alimentaire allemand. Ce mémoire présente également une étude de cas de Veganz, une entreprise berlinoise dont le succès repose sur son engagement envers la transparence et la durabilité. Cette analyse met en lumière l'influence positive de ces choix de vie, non seulement au niveau individuel, mais aussi en tant que moteur de transformation économique et sociale dans l'Allemagne contemporaine.
  • [dumas-04519807] Le Sultan et le Khan : étude des conceptions et des affirmations étatiques entre le Sultanat de Delhi et l’État Mongol Gengiskhanide (XIIIe-XIVe siècle)
    25 mars 2024
    Le sujet du mémoire porte sur les relations entre deux empires en expansion dans le monde asiatique au Moyen Âge : le Sultanat de Delhi et l'Empire mongol. En étudiant le commerce des hommes et la construction des états impériaux des deux côtés de l'Indus, la réflexion porte sur les similitudes et les oppositions de la genèse à la chute de ces empires.
  • [dumas-04520386] Le pouvoir royal et le monastère de Lorsch à travers le Codex Laureshamensis (VIIIe-XIIe siècles)
    25 mars 2024
    Le monastère de Lorsch fut l’un des plus importants monastères bénédictins de l’espace germanique du VIIIe au XIIIe siècles. Son histoire est connue à travers un manuscrit réalisé par les moines de Lorsch lors de la seconde moitié du XIIe siècle, le Codex Laureshamensis. Ce manuscrit comprend notamment une chronique dans laquelle figuraient des notices et des documents retranscrits, dans le but de raconter l’histoire de Lorsch de sa fondation en 764 jusqu’à l’époque de la rédaction de cette chronique, vers 1170-1180. Fondé par une famille aristocratique, Lorsch a été transmis au pouvoir royal dès 772 et a reçu ses premiers diplômes sous Charlemagne. Le monastère de Lorsch a ainsi été presque toujours sous l’autorité du pouvoir royal au cours de son histoire, et il apparaît que les moines de Lorsch de la seconde moitié du XIIe siècle avaient une réelle conscience de la nature royale de leur monastère. Cette conscience transparaît dans la chronique et donne l’occasion d’observer les rapports entre le pouvoir royal et le monastère de Lorsch. Les liens qui unissaient Lorsch au pouvoir royal s’illustraient à travers la protection royale, la politique abbatiale des souverains, et le développement de la mémoire royale à Lorsch. Le chroniqueur perçoit ces rapports à travers une conception traditionnelle du pouvoir royal et de son exercice, qui peut paraître distante par rapport à la réalité de son époque. C’est pourquoi ce mémoire s’interroge aussi sur le contexte de réalisation du Codex Laureshamensis et sur le projet qu’il constituait à une époque où le monastère de Lorsch était en proie à des difficultés, selon les indications qu’il nous fournit sur sa propre histoire.
  • [dumas-03808389] L'édition de littérature de fantasy en France de 1969 à 2012
    10 octobre 2022
    Le présent mémoire se propose de retracer l’histoire de l’édition de littérature de fantasy en France, de 1969 à 2012. Initialement une simple annexe de l’édition de science-fiction, la fantasy acquiert progressivement au cours des années 1970 et 1980 sa propre indépendance. A la fin des années 1980, la fantasy constitue une part non-négligeable de l’édition d’imaginaire en France, bien que la science-fiction domine toujours largement le marché. La fantasy est alors essentiellement publiée dans des collections mixtes aux côtés de la science-fiction et, plus rarement, du fantastique : aucun éditeur spécialisé n’existe alors. Le genre est par ailleurs assez mal vu par les critiques et les éditeurs de littérature de l’imaginaire, mais se développe par le biais d’une culture transmédiatique en constitution, notamment au sein du public adolescent. Dans les années 1990, la fantasy devient un genre de plus en plus important dans un contexte de crise de l’édition de science-fiction et de disparition des collections traditionnelles, avant de devenir dans les années 2000 la composante la plus largement dominante des littératures de l’imaginaire, porté par un transmédia qui permet à la fantasy de rentrer dans la culture collective. C’est au cours de cette période que le genre acquiert une plus grande reconnaissance, et que des éditeurs et des collections spécialisées dynamiques commencent à apparaître.
  • [dumas-04249100] Dimensions de la responsabilité du philosophe : l'interprétation historique dans Penser la guerre, Clausewitz de Raymond Aron
    19 octobre 2023
    Comment devons-nous lire Raymond Aron ? C'est par cette interrogation que cette étude fut initiée suite à l'observation de ses réceptions dans le champ universitaire contemporain. À la lumière de l'intention philosophique qui guide l'entreprise philosophique aronienne, notre démarche propose donc de démontrer en quoi son interprétation de Clausewitz et de <i>De la guerre</i> n'est pas réductible à un travail d'historien mais relève bien du champ philosophique. Le projet interprétatif d'Aron va même jusqu'à réitèrer sous une forme différente le problème de la responsabilité propre au philosophe : comment une interprétation dont l'ambition est de reconstruire le plus justement possible le système de la pensée clausewitzienne peut-elle ne pas se détourner pour autant des affaires de la cité ? La lecture de Clausewitz par Aron met en scène le dilemme entre l'analyse herméneutique ou technicienne de la pensée et la prise de position politique, voire idéologique, vis-à-vis de l'action, notamment des risques d'une guerre atomique. En nous appuyant sur les deux volumes de <i>Penser la guerre, Clausewitz</i>, nous verrons que cette interprétation historique, en tant qu'expression d'une théorie politique des relations internationales, développe un mouvement structurel permettant au philosophe de faire oeuvre de technicien mais aussi de se positionner relativement à des problèmes épistémologiques, politiques et historiques. Il s'agit d'observer comment le passage par l'étude monographique de la pensée philosophique de Carl von Clausewitz conduit Raymond Aron nécessairement, selon sa méthode, à l'affirmation structurelle des principes premiers qui sont au fondement de sa philosophie politique ainsi que de son interprétation ontologique et herméneutique de l'histoire.
  • [dumas-03808145] Apparition et évolutions des catégories génériques appliquées au manga en France
    10 octobre 2022
    Ce mémoire de fin d’études a pour objet de recherche l’apparition et les évolutions des catégories génériques (shôjo, shônen et seinen) appliquées au manga en France. En développant l’arrivée du manga sur le territoire hexagonal dans un contexte historique particulier, puis en détaillant de manière plus précise le marché et ses évolutions, et enfin en replaçant le manga dans le contexte actuel, il s’agira de comprendre quand et comment sont apparues les catégories génériques, et comment elles ont évolué ces trente dernières années.
  • [dumas-03741428] Insectes, reptiles et amphibiens dans l’art du Paléolithique récent
    1 août 2022
    L’intérêt porté aux représentations d’insectes, de reptiles et d’amphibiens dans l’art mobilier du Paléolithique récent par les différents acteurs de la Préhistoire est longtemps resté très modeste, à l’image du maigre corpus de représentations artistiques que ces différentes classes d’animaux constituent. Les techniques de fouilles anciennes, souvent inappropriées à la collecte de ces micro-restes, ont contribué à l’extrême discrétion de ces petits spécimens dans les spectres fauniques. Les figurations artistiques de ces animaux sont par conséquent les rares témoins de leur présence dans l’environnement quotidien des populations paléolithiques. Les enquêtes bibliographiques et historiographiques menées au cours de cette étude ont permis de constituer un corpus de 51 représentations (39 objets), dont 34 sont clairement identifiables (26 objets), les autres restant encore hypothétiques (17 représentations, 13 objets). Cinq autres objets restent à ce jour introuvables dans les collections des différentes institutions sollicitées, mais semblent également être porteurs de telles représentations. De nouvelles iconographies (photographies et relevés d’art mobilier) ont été produites pour 17 de ces objets. La mise au point de clés de détermination, fondées sur les caractères morphologiques des animaux ou les conventions graphiques récurrentes, tend à faciliter l’identification et la détermination de ces taxons dans l’iconographie préhistorique.
  • [dumas-03165528] L’édition de mangas patrimoniaux en France
    10 mars 2021
    De ses débuts, dans les années 1990, à aujourd’hui, le marché de l’édition de manga a bien évolué. En pleine mutation depuis 2010, il en résulte une division du paysage éditorial, partagé, d’une part, entre les leaders du secteur que sont Glénat, Pika et Kana, des maisons d’édition historiques appartenant à de grands groupes éditoriaux, et, d’autre part, par un ensemble d’éditeurs alternatifs. Ces dernières années ont vu l’apparition d’un phénomène croissant de rééditions initiées par les maisons d’édition historiques, qui réexploitent ainsi le fonds de leur catalogue tout en pouvant, dans le même temps, s’appuyer sur une actualité permettant la mise en avant de ces titres. Est-ce là une volonté de pérenniser les œuvres ayant participé à la renommée de ces éditeurs et de les faire découvrir à un nouveau public, ou est-ce simplement dû à une absence d’un manque de blockbusters sur lesquels s’appuyer ? Certaines maisons d’édition telles que isan manga, Le Lézard noir, Cornélius ou Black Box ont axé leur politique éditoriale sur la valorisation du patrimoine japonais, concernant aussi bien des œuvres que des auteurs qui ont, d’après elles, impacté l’histoire du manga. De fait, elles proposent alors un catalogue centré sur le vintage, qui semble rencontrer un certain public en librairie et accède à une reconnaissance par les institutions spécialisées. Ce mémoire tend à analyser les différentes politiques éditoriales mises en place par ces maisons d’édition et à en comprendre l’impact sur le marché français.
  • [dumas-03165498] La littérature de territoire : écrire la province dans les romans contemporains français
    10 mars 2021
    L'intérêt croissant d'une partie de la littérature contemporaine française pour les territoires provinciaux reculés est en passe de devenir un phénomène éditorial. Sur la base d'un corpus resserré, ce travail cherche à définir les contours d'un sous-genre en cours d'élaboration en le replaçant dans l'histoire littéraire récente et en décrivant sa place, du moins les tentatives pour ce faire une place, dans le champ éditorial et littéraire. Les entretiens avec quelques uns des acteurs éditoriaux de cette littérature de territoire, les auteurs et les éditeurs, permettent de dégager des profils sociologiques, des stratégies de différenciation variées mais aussi d'observer des parcours et des caractéristiques semblables dans leur quête de singularité. La littérature de territoire émerge mais semble condamnée à ce statut émergent, limitée qu'elle est par les logiques de singularisation des auteurs interdisant le retour d'aventures littéraires collectives connues par le passé. Demeure un sous-genre avec ses caractéristiques propres décrivant à nouveaux frais une province jusqu'alors fantasmée. Le public et la critique semblent de plus en plus friands de ses romans, la production éditoriale et les succès de vente le prouvent, garantissant au sous-genre sa pérennité à défaut de renouveler la sociologie de ses lecteurs.
  • [dumas-03165553] Librairie et féminisme : rôles, relations et interdépendance
    10 mars 2021
    Ce travail présente les liens historiques, sociologiques et culturels entre la librairie et le féminisme. En 2017, le mouvement #metoo permet le lancement d’une nouvelle dynamique éditoriale qui s’attache à publier de plus en plus d’ouvrages féministes, avec parmi eux de grands succès commerciaux comme Sorcières de Mona Chollet. Pourtant le féminisme et la librairie partagent une longue histoire : dès les années 1970, des librairies radicales féministes ouvrent leurs portes aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en France. Ce mémoire retrace l’histoire de ces relations et l’héritage socioculturel qui s’en dégage, nous permettant ainsi de faire un état des lieux des liens entre féminisme et librairie aujourd’hui. L’intérêt commercial de l’édition pour le sujet du féminisme s’est développé en parallèle de la motivation et de la politisation des libraires et plus particulièrement des femmes libraires, qui accordent une place grandissante au féminisme en magasin. Pour comprendre comment cette relation se traduit concrètement en librairie, trois études de rayons féministes complètent la réflexion développée tout au long de ce travail.
  • [dumas-03269919] La place de l'éditeur critique dans un débat public : les programmes d’histoire au cycle secondaire
    24 juin 2021
    Le livre imprimé est un média qui semble s’inscrire dans le temps long. Pourtant, il est tout autant mobilisé pour défendre des arguments dans un débat public que le sont les autres canaux de circulation des idées, tels que la presse écrite, les médias audiovisuels et Internet. L’édition critique a en effet pour but de rendre visibles des arguments dans la sphère publique. Le présent mémoire étudie cette fonction de l’éditeur critique dans le cas du débat sur l’enseignement de l’histoire au cycle secondaire (collège et lycée). Souvent réformés par le ministère de l’Éducation nationale, les programmes d’histoire et les manuels scolaires sont l’objet de vives polémiques entre les différents acteurs concernés : enseignants, chercheurs et personnalités politiques. Les contestations s’élèvent notamment par le biais d’essais critiques, émanant de divers auteurs et éditeurs. L’analyse de huit de ces ouvrages, dans leur forme, leur réception auprès du public et leur contenu, permet de mettre au jour la place de l’éditeur critique dans le débat.
  • [dumas-01644833] Approche géographique du risque d'arboviroses liées aux rongeurs : le cas du rat noir au Sénégal oriental
    22 novembre 2017
    Les anthropozoonoses s’imposent comme un enjeu de santé publique majeur. Maladies des animaux transmissibles à l’homme, ces dernières ont marqué l’Histoire, souvent par de grandes épidémies, depuis la peste antique aux récents épisodes de grippe aviaire. La question des anthropozoonoses se pose aujourd’hui de manière forte face aux modifications des aires de répartition de certaines espèces potentiellement réservoir d’agents infectieux et face à la mise en relation accrue des espaces. Cependant, l’espace du risque ne saurait être confondu avec la seule aire de présence d’une espèce-réservoir de pathogènes. En effet, depuis la présence d’espèces-réservoir jusqu’à la manifestation de différents niveaux de contamination chez l’homme, le risque d’anthropozoonoses dépend des modalités de contact dans l’espace entre les différents maillons de la chaîne épidémiologique. Il est alors possible d’appréhender les territoires du risque comme une construction issue des modes de gestion et des pratiques socio-spatiales des sociétés. Au Sénégal oriental l’arrivée récente du rat noir, rongeur commensal hôte potentiel de plusieurs virus, au gré des dynamiques territoriales anthropiques, soulève des interrogations sur le risque d’émergence anthropozoonoses dans cette région peu développée. Dans ce contexte, il s’agit notamment de s’interroger sur la vulnérabilité des territoires au regard de la diffusion et de la propagation du rongeur d’une part, et de sa mise en contact avec l’homme d’autre part.
  • [dumas-01634579] Étude préalable à une approche géographique de la prise en charge de la santé mentale en France, à travers la psychiatrie institutionnelle et la sectorisation
    14 novembre 2017
    L'histoire de la prise en charge de la maladie mentale en France est très marquée territorialement, depuis l'érection des grandes institutions asilaires du XIXème siècle à la politique de sectorisation. Son mode d'inscription dans l'espace participe à la construction sociale de la prise en charge de la maladie mentale. Ces aspects n'ont pourtant jamais été approchés par les géographes de la santé français. A l'étranger pourtant, de nombreux articles relatifs à une approche géographique de la santé mentale sont recensés depuis les années 70. Le rapport présenté ici est une étude préalable à cette approche géographique de la prise en charge de la maladie mentale en France. Après un premier cadrage sur l'importance croissante des troubles mentaux et son approche économique et social, le mémoire essaie d'expliquer les raisons de ce retard dans la recherche en sciences sociales en général, en géographie en particulier, dans ce domaine et la nécessité d'y remédier. Le contenu principal du rapport consiste ensuite en une revue de la littérature étrangère consacrée à la santé mentale, divisée en deux parties : la première relative à la géographie des maladies mentales, la seconde à la géographie de l'offre de soins en santé mentale. La dernière partie du présent rapport propose, à partir des acquis des études étrangères, des axes de recherche pour analyser l'histoire de la géographie particulière de l'offre de soins française en psychiatrie.
  • [dumas-01498166] Activités humaines passées et évolution du paysage : approche méthodologique de l’interaction homme-milieu dans une zone de contact forêt-savane au sud du V-Baoulé (Côte d’Ivoire centrale)
    29 mars 2017
    L’impact de l’homme sur les écosystèmes des régions de contact forêt-savane d’Afrique de l’ouest est encore mal défini ; réciproquement les conséquences des variations des écosystèmes sur les dynamiques humaines passées sont mal connues. C’est en partant de ce double constat que cette étude, qui s’appuie sur quatre mois de travail sur le terrain, a été engagée avec pour objectif transdisciplinaire de déterminer les activités et occupations humaines ayant eu lieu sur le territoire de la réserve de Lamto (Côte d’ivoire centrale) d’une part, et d’aborder la relation de celles-ci aux faciès actuels de la végétation, d’autre part. Cette étude est divisée en quatre parties distinctes et complémentaires. Nous présentons d’abord le milieu de notre terrain d’étude, sa formation et son évolution, ses composantes et la perception qu’en ont les habitants actuels. Ensuite nous exposons les méthodes d’investigation archéologique, d’enregistrement et d’analyse des données collectées. Deux phases chronologiques d’activités humaines, séparées par un hiatus, ont été mises au jour lors de la mission, elles composent les deux dernières parties de cette étude. Nous traitons tout d’abord des nombreux faits archéologiques, meules et/ou polissoirs, découverts en prospection, de leur détermination fonctionnelle et chronologique complexe et nous avançons des hypothèses quant à leur intérêt pour l’étude des relations anciennes de l’homme et de son milieu. Enfin nous abordons, grâce aux résultats d’opérations pluridisciplinaires menées sur un village sub-contemporain, la question de l’impact de la société traditionnelle Baoulé sur le paysage à travers son histoire, son mode d’occupation et ses activités artisanales et vivrières. Cette étude est une première approche méthodologique et transchronologique de l’interaction homme-milieu dans une zone de contact forêt-savane qui a pour vocation, outre la détermination des dynamiques humaines passées sur le territoire de la réserve de Lamto et l’approche de leur impact sur la végétation, d’amorcer des recherches pluridisciplinaires qui permettraient une véritable étude d’archéologie du paysage.
  • [dumas-01498286] Protocole d'approche de la dégradation d'un habitat en terre crue : la concession du chef du village de Tiakané (Burkina Faso)
    29 mars 2017
    Ce mémoire de Maîtrise a été rédigé grâce à l'étude expérimentale que nous avons menée au début de l'année 2001 dans le cadre d'une mission de terrain pour l'élaboration d'une maîtrise intitulée « protocole d'approche de la dégradation d'un habitat en terre crue : la concession du chef de Tiakané, Burkina Faso ». Cette étude concernait un habitat fortifié semi-souterrain remontant à la fin du XIXe siècle selon une source écrite : le « carnet de route » de l'explorateur français Binger qui a séjourné en 1888 dans la concession du chef. L'ensemble est construit selon la technique du façonnage direct qui consiste à bâtir des élévations en plusieurs assises constituées de boules de terre de gros diamètre ; les assises, que l'on laisse sécher avant d'en dresser d'autres, se chevauchent et s'emboîtent pour donner une meilleure stabilité au matériau. Les parois ne sont généralement peu ou pas porteuses. Cette unité d'habitation ayant évolué depuis au moins un siècle sur le même emplacement connaissait alors un abandon presque complet depuis quatre ans - décès du dernier chef et abandon de celle-ci par les 19 femmes y habitant, parties dans leurs familles respectives. a) Questions de départ : Cette étude avait pour but d'établir un protocole permettant d'aborder d'un point de vue archéologique (logique et chronologique) et à plusieurs échelles (depuis le matériau de construction jusqu'à l'organisation spatiale de cet habitat) la dégradation de cet ensemble architectural. Pour nous orienter nous nous sommes posé plusieurs questions : - Quels sont les cadres environnementaux, physiques et techniques, dans lesquels cet habitat s'inscrit et qui agissent sur son évolution ? - Quels sont les agents et facteurs qui favorisent - ou au contraire ralentissent - la détérioration des murs en terre crue ? - Enfin, la dégradation répond-t-elle à un (ou des) processus définissable(s) ? b) Déroulement de l'étude L'essentiel du travail de terrain a été de collecter sources et données sur place ; ainsi ont été effectués : - une série d'enquêtes orales concernant les modes de construction, les formes d'entretien et de réparation ainsi que la perception de la dégradation par les habitants du village de Tiakané. - Plusieurs relevés (archéologique, topographique et photographique) de l'ensemble de l'habitat comme de certains détails. - des descriptions en l'état, du sol au toit, de l'intérieur et de l'extérieur, de 4 pièces montées en banco traditionnel . - des analyses géotechniques comparant le matériau avant utilisation (aux abords d'une fosse d'extraction) et celui utilisés dans les murs qui nous ont permis d'aborder les caractéristiques physiques du matériau terre avant même son extraction et jusqu'à sa déposition. c) Résultats et interprétations L'étude a été faite en deux parties : - La première a servi à définir les cadres de la dégradation, c'est à dire qu'elle se présentait comme une approche des facteurs indirects de la dégradation qui existent avant même que l'habitat soit fonctionnel. Le milieu joue un rôle important parce que, d'une part il fournit les matériaux et substances nécessaire à la construction et d'autre part il influe sur l'état de l'habitat et son érosion du jour depuis le premier jour de sa construction jusqu'à sa déposition. Le matériau, à travers le choix du lieu d'extraction puis son utilisation (préparation et montage des murs), a une influence primordiale sur la résistance que l'habitation va pouvoir opposer aux intempéries et aux attaques extérieures. Vient alors la construction et sa succession d'étapes où les gestes techniques et l'organisation sont bien établis. La technique du façonnage direct repose sur une préparation du matériau et un agencement des boules de banco qui nécessitent du temps, de nombreuses personnes et du savoir-faire. Ceci afin que l'homogénéité des structures soit importante autant dans les caractéristiques intrinsèques du matériau utilisé que dans l'organisation du plan d'ensemble. En effet, les spécificités architecturales de cet habitat (le fait qu'il soit semi-souterrain, qu'il associe plans circulaires, en 8, et rectangulaires dans une agglomération évolutive) relèvent d'une complexité peu commune dans laquelle les risques d'érosion sont pris en compte à toutes les étapes du processus de construction. - La deuxième partie concernait directement les processus de dégradations en prenant en compte différentes échelles spatiales (d'une pièce à l'ensemble) et chronologiques (du premier jour de « vie » d'une pièce jusqu'à son abandon (ou reconstruction). Nous avons donc pu établir plusieurs documents de travail grâce aux observations de terrain, aux enquêtes orales et au relevé en plan de l'ensemble architectural : - un plan des traces d'écoulement des eaux et des dégradations provoquées en relation avec le système d'évacuation. - un tableau descriptif et récapitulatif des étapes fondamentales de la dégradation d'une pièce depuis sa naissance, des moyens de protection mis en œuvre jusqu'à l'effondrement des structures et même des érosions post-effondrement ; ceci pour les sols, les soubassements, les murs, les enduits, la charpente et le toit. Enfin nous avons pu amorcer une étude de bâti avec mise en phase de la construction de l'ensemble grâce aux observations architecturales (relations d'antéro-postériorité de montage des murs). Nous pouvons ainsi affirmer que la dégradation est une donnée intrinsèque à l'habitat en terre crue. Elle est un ensemble de phénomènes complexes difficiles à décoder, analyser et classer chronologiquement. Il parait évident que l'on ne peut alors envisager la fouille potentielle d'un habitat présentant des similitudes avec celui que nous avons étudié sans tenir compte des processus de dégradation et sans développer une réflexion « taphonomique » sur le matériau-terre.
  • [dumas-01331073] Contribution à l'étude d'un paysage théier : l'exemple des petits exploitants de Kericho (Kenya)
    13 juin 2016
    Avec un thé noir de qualité, le Kenya occupe désormais la quatrième place des producteurs et le troisième rang des exportateurs mondiaux. Largement devant le Malawi et la Tanzanie, il est le premier producteur et exportateur africain de thé. Par ailleurs, il faut souligner le fait que le thé est en tête des marchandises exportées du Kenya, contribuant pour près de 20% des recettes de l'exportation du pays. II est la deuxième source de devises (après le tourisme), et on pense même qu'il évoluera vers la toute première position dans un futur proche. C'est dire la place que le Kenya représente au sein du marché théier international, et le rôle essentiel du thé dans l'économie kenyanne (ce que peu semblent savoir finalement...). Le thé à la conquête de l'Afrique : D'origine asiatique, déjà en usage en Chine au IVe siècle avant J.-C. et considéré comme la boisson la plus ancienne au monde, c'est d'abord à travers l'Orient que le thé entame son irrésistible progression. Déjà, Thaïlande, Birmanie et Japon succombaient aux charmes de cette infusion, sans oublier les Indiens et les Tibétains séduits eux aussi ; enfin les Arabes, les Perses et les Mongols furent à leur tour conquis par les vertus du thé. La Compagnie des Indes Néerlandaises en répandit l'usage et le commerce en Europe au XVIIe siècle, rattrapée bientôt par la Compagnie des Indes Orientales : les courses sur les Routes du Thé allaient commencer. L'histoire du Camelia sinensis en Afrique est relativement complexe, car faite de rares témoignages souvent contradictoires. Cependant, il semblerait que le premier théier fut introduit a Durban à la fin du XlXe siècle. L'Ouganda fut le précurseur en Afrique de l'Est en tentant l'expérience en 1900, suivi 3 ans plus tard par son voisin le Kenya, lorsque Mr Caine, un colon de la région de Limuru (Province Centrale), sema avec succès quelques graines rapportées d'un voyage en Inde. Plusieurs fermiers décidèrent alors de se lancer dans la production à Limuru, puis des 1912 deux colons de Kericho entreprirent de développer la culture à une échelle commerciale en plantant près de 200 acres de thé. Le développement de Ia théiculture au Kenya ne prit véritablement son essor qu'avec l'entrée en scène de deux grandes compagnies anglaises d'ores et déjà impliquées dans le marché du thé en Inde : Brooke Bond et Company d'abord, puis James Finlay. Impressionnées par les premiers résultats obtenus à Limuru et Kericho, et cherchant à réduire leurs coOts en évitant transports et droits d'importation, les deux Compagnies achetèrent près de 27 000 acres en 1924 et créèrent respectivement Ia « Kenya Tea Company » et « African Highlands Produce Ltd » afin de mener à bien Ia production sur place. Un an après, l'East African Royal Commission se montrait plus qu'optimiste quant aux chances de succès de cette nouvelle culture au Kenya.

Formations

La BU organise également des formations à la recherche documentaire et aux outils indispensables à la maîtrise de l'information et à la rédaction de travaux universitaires : https://bu.parisnanterre.fr/la-liste-des-formations
Si vous souhaitez approfondir les formations suivies à la BU ou vous auto-former aux méthodes et outils abordés dans ces formations (recherche documentaire, Isidore, Zotero, Word/Writer, Tropy), vous trouverez de la documentation et des tutoriels sous les encarts "Ressources complémentaires", au sein de chaque fiche de formation.

N'hésitez pas à contacter le service Formation de la grande BU : formation-bu@liste.parisnanterre.fr.
Collections
Domaines couverts

Archéologie & Préhistoire :

Archéologie,
Techniques de fouilles,
Sites archéologiques,
Préhistoire
  • Histoire (civilisation, société, religion, économie, politique) :

Histoire ancienne,
Histoire médiévale,
Histoire moderne,
Histoire contemporaine

  • Histoire de l'Art 

Muséologie,
Esthétique, Iconographie,
Philosophie, Théorie de l'Art
Architecture, Sculpture,
Arts graphiques & décoratifs,
Peinture, Gravure,
Photographie, Musique

  • Préparation concours

CAPES/Agrégation
Conservation & Patrimoine
Métiers des bibliothèques

En chiffres

Monographies
36 000 ouvrages (dont 26 000 en Histoire et 10 000 en Histoire de l'Art)

Mémoires  4 500 mémoires d'Histoire de 1959 à 2004 (Maîtrise, DEA) et de 2005 à nos jours (Master 2). Les 3 500 mémoires d'Histoire de l'Art ne sont pas disponibles  (inventaire en cours)

Revues
112 revues dont 27 abonnements en cours : Archéologia, Dossiers Archéologie, Connaissances des Arts, Beaux Arts, Revue de l'Art, Dossiers d'Histoire, Histoire & Civilisations, Historiens & Géographes, L'Histoire, Pallas, etc.

Prêt à domicile (sous conditions)
  • Etudiant.s en Histoire et/ou Histoire de l'Art Licences : 2 ouvrages pour 2 semaines
  • Etudiant.s en Histoire et/ou Histoire de l'Art  M1-M2 : 3 ouvrages pour 3 semaines
  • Etudiant.s préparant le CAPES ou l'Agrégation : 3 ouvrages pour 3 semaines
  • Etudiant.s hors Histoire et/ou Histoire de l'Art : prêt court à titre exceptionnel pour le week-end ou pendant les vacances universitaires
  • Doctorant.es, Enseignant.es, Chercheur.euses, Personnel de l'Université : 4 ouvrages pour 4 semaines
Pas de prêt pour les lecteurs extérieurs à l'Université.                                               
Equipements
Accueil handicap

Étudiant-e en situation de handicap ? Adressez-vous au Service Handicap et Accessibilité de l'université qui vous proposera un dispositif d'accompagnement individuel (badge ascenseur, tutorat, matériel adapté,...). Une fois inscrit-e, les bibliothèques de l'université Paris Nanterre vous proposent aussi plusieurs services adaptés.

La grande BU vous propose des services spécifiques que vous pouvez lire en cliquant sur ce lien, et la bibliothèque HHA les services ci-dessous.

  • Accès au bâtiment E et à la bibliothèque Histoire et Histoire de l'art (HHA) : La bibliothèque Histoire et histoire de l'art est située au rez-de-chaussée du bâtiment Clémence Ramnoux (Bât E). Vous pouvez demander de l'aide aux agents d'accueil du bâtiment.
  • Accessibilité des espaces : Espaces de travail et rayonnages accessibles. Demandez des conseils ou de l'aide à l'accueil !
    L'ambiance est très calme. Il est possible de s'isoler au fond de la salle et de réserver une salle de travail.
  • Services adaptés : Sur demande, la bibliothèque HHA peut vous permettre d'emprunter plus de documents, ou plus longtemps, ou les deux. Adressez vous à l'accueil, ou contactez-nous par mail : floriane.beauvais@parisnanterre.fr 
    Mise de côté des documents : Contactez-nous à l'avance et nous pouvons mettre de côté les documents que vous souhaitez. Vous pourrez les récupérer dès votre arrivée, à l'accueil de la bibliothèque. 
  • Envoi des documents directement chez vous par la poste : Le service du prêt aux étudiants empêchés (PEE) permet l'envoi à domicile de documents de la bibliothèque pour les étudiants en situation de handicap notamment. Vous pouvez faire votre demande par mail à l'adresse suivante : pret-bu@liste.parisnanterre.fr La bibliothèque vous envoie gratuitement les documents que vous souhaitez, mais le retour est à votre charge si vous décidez de les retourner par la poste. Dans ce cas, utilisez l'adresse suivante :    

        Service du PEB/PEE
        Bibliothèque Universitaire de l'Université de Paris Nanterre
        2, allée de la Bibliothèque
        92 001 Nanterre Cedex - France

Mis à jour le 21 mai 2024